موقع الأستاذ الجزائري : الموقع الاول للدراسة في الجزائر موقع الأستاذ الجزائري : الموقع الاول للدراسة في الجزائر

etude dzbac net
recent

آخر الأخبار

recent
no
جاري التحميل ...

معلومات حول تخصص الاعلام الالي -المدرسة العليا- بالجزائر

   معلومات حول تخصص الاعلام الالي -المدرسة العليا- بالجزائر



   معلومات حول تخصص الاعلام الالي -المدرسة العليا- بالجزائر ,   معلومات حول تخصص الاعلام الالي -المدرسة العليا- بالجزائر,   معلومات حول تخصص الاعلام الالي -المدرسة العليا- بالجزائر,   معلومات حول تخصص الاعلام الالي -المدرسة العليا- بالجزائر,   معلومات حول تخصص الاعلام الالي -المدرسة العليا- بالجزائر,   معلومات حول تخصص الاعلام الالي -المدرسة العليا- بالجزائر,   معلومات حول تخصص الاعلام الالي -المدرسة العليا- بالجزائر

 

السلام عليكم ورحمة الله وبركاته

حياكم الله تعالى

يقدم لكم موقع dzbac  الموقع الاول للدراسة في الجزائر :

   معلومات حول تخصص الاعلام الالي -المدرسة العليا- بالجزائر

للتحميل :

Anes Bendimerad parle du l’ESI


On parle d’abord de la formation et ses étapes:
• 1
On a deux ans de classes préparatoires intégrés, on touche un peu de tout en informatique.
– On fait des modules de mathématique durant ces deux ans (analyse, algèbre, probabilité, logique mathématique).
– On fait d’autres modules qui servent à développer notre réflexion (mécanique du point, optique…).
– Il y a deux modules linguistiques (anglais et français).
– En ce qui concerne l’informatique:
• on a le module d’algorithmique, qui est le plus important dans cette formation, on apprend au début les principes de la programmation et ses formalismes, ainsi que ses bases, aussi, on apprend à programmer dans ces trois langages durant les deux premières années: Pascal (1 er semestre), C (2ème et 3ème semestre), JAVA (4ème semestre).
• Architecture des ordinateurs, on apprend d’abord à travailler et calculer dans certaines bases numériques : binaire (base de 2), octal (base de 8 , hexadécimal (base de 16), (les bases numériques sont déjà étudiés dans la branche math au terminal). Puis on passe à l’algèbre de Boole, sur laquelle est basée la logique utilisée dans les calculs effectués par l’ordinateur, après, on passe à étudier les circuits logiques (application de l’algèbre de Boole), puis il y a les composants importants des unités centrales (mémoires vives (RAM), processeur, les registres et les bascules).
• Electricité, on étudie surtout les circuits constitués des composantes passives (résistances, condensateurs, bobines), et on apprend des méthodes très intéressantes qui permet de faciliter beaucoup l’étude des circuits compliqués.
• Electronique, là on se base sur les composantes actives (diodes, transistors), on utilisera les méthodes appris en électricité, ainsi, on réalisera des portes logiques, et des circuits de commandes (c’est très intéressant)…
• LINUX : c’est un système d’exploitation, (comme Windows), on comprend là quelques principes de fonctionnement du système d’exploitation, aussi, on apprend l’utilisation du mode console (disons noir et blanc).
• Assembleur: c’est le langage de programmation le plus basique (très proche du binaire), avec ce langage, on communique presque directement avec la machine, et on comprendra mieux le fonctionnement de cet ordinateur, c’est très impressionnant.
• Bureautique: on métrise quelques logiciels de Microsoft, comme Word, Excel, Powerpoint… aussi on fera une initiation à HTML, langage du Web, c’est un module qui parait peut être au début inutile, mais dès qu’on commence à découvrir des trucs qu’on a jamais entendu parler auparavant dans le Word par exemple, ou dans l’Excel, ça deviendra de plus en plus intéressant.
Et il y a aussi d’autres modules qu’on fait en deuxième années, dont je n’ai pas parlé, car je n’en ai pas vraiment une idée claire.
Après terminer ces deux ans, il y a un concours à passer, (jusqu’à notre promotion, les étudiants qui ont plus de 12 de moyenne générale et aucune note éliminatoire ne sont pas concernés, ils passent directement, mais pour les prochaines promotions, je n’en suis pas sur).
Ensuite il reste 3 années de cycle supérieur, c’est purement l’informatique:
1 ère année, tronc commun.
2ème année, on choisit parmi trois spécialités.
3ème année, c’est surtout pour la préparation des mémoires et projets de fin d’étude.
• 2
en ce qui concerne le diplôme d’ingénieur, c’est reconnu, au niveau national (vous pouvez travailler chez l’état, mais généralement c’est mal payé, comme vous pouvez travailler chez des entreprises privées, et c’est quand même intéressant, il y a de très bons offres, vous pouvez aussi travailler chez vous ou bien faire une boite avec d’autres ingénieurs), ainsi, il est reconnu au niveau international, puisqu’un ingénieur est dans le monde informatique (très proche de l’internet – il peut communiquer facilement- , et aussi l’école a fait des contrats avec de fameuses entreprises dans ce domaine,) il ne trouve pas de difficulté à arracher un bon poste à l’étranger.
En revanche, pour ceux qui vont poursuivre leurs études, le diplôme d’ingénieur est l’équivalent du master 1, donc l’étudiant doit encore passer une autre année pour avoir le master 2. Pour cela, le directeur de l’ESI a pu convaincre le ministère à nous donner la possibilité de faire le mémoire du master 2 en 5ème année (en ajoutant 200 heurs d’études dans les 2 derniers ans), ce qui est donné seulement pour les étudiants de cette école (on peut dire 2 diplômes au même temps). Après avoir ce 2ème diplôme, l’étudiant peut passer au concours du doctorat en Algérie directement (je ne sais pas si ça lui permet de continuer directement à l’étranger ou il y aura encore d’autres tests).
Pendant la formation dans cette école, certains étudiants auront de très bonnes opportunités, comme des formations d’été aux états unis, ou bien participation dans des championnats internationaux, et après arracher là de bons places, ils auront des offres intéressants par des grandes entreprises étrangères comme Microsoft…
• 3
Tout le monde dit que les études dans cette école sont durs, oui c’est la vérité, puisqu’un étudiant à cette école doit s’en charger de beaucoup de modules en même temps, de plus, il doit aussi en approfondir ses connaissances car dans certaines matière, il ne sera pas vraiment suffisant ce qu’on apprend dans le cour et le TD. En outre, il y a des modules dont on n’a au début la moindre idée.
Par ailleurs, un étudiant en 1ère année n’a pas le droit de redoubler.
Cependant, on sait bien que tout étudiant à l’ESI a une bonne moyenne au baccalauréat (au minimum 16:**) alors c’est sur qu’il peut avancer normalement dans ces études là avec un travail continu et régulier.
• 4
Dans notre promotion, beaucoup d’étudiants ont eu de très bonnes moyennes, en S1, on avait deux 18, trois 17, et des 16, puis il y a beaucoup qui ont 14, il y a aussi des 12, en revanche, certains étudiants n’ont pas eu la chance d’avoir plus de 10, mais ils ne sont vraiment pas nombreux.
• 5
Personnellement, je ne peux pas vraiment faire une comparaison objective avec d’autres écoles, car je ne les ai pas essayés, mais quand même on peut remarquer quelques raisons qui, peut-être, vont nous permettre de faire quelques déductions:
• La moyenne d’affectation à cette école est la plus grande parmi tous les choix (les facteurs possibles sont: le nombre d’étudiant dans la promotion ne dépasse pas 250, le bon niveau de la formation, le fameux diplôme).
• Les étudiants de l’ESI arrachent de bons titres dans plusieurs championnats (comme imagine cup…).
• L’école a intéressé des ambassades de beaucoup de pays développés.
• La vie universitaire:
On doit aussi en tenir en compte parmi les avantages et les inconvénients de notre choix, surtout pour ceux qui habitent loin (internat), parmi les points négatifs:
– On doit s’habituer à passer une partie de notre temps dans la chaine avant manger le repas.
– Particulièrement, pour les étudiants de l’ESI, la cité est trop loin de l’école (45 km), et de ma part, je le trouve le plus grand inconvénient, donc, les bus démarrent à (6:30- 6:45) du matin, et font 50 minutes en moyen pour arriver à l’école (dans des cas particulier – quand il y a de l’encombrement en route – ça dépasse 80 minutes).
Parlons des avantages:
– L’étudiant commence à être responsable de lui-même, et ça lui permet à mieux gérer sa vie plus tard.
– Il est entouré par ses amis et ses camarades, ils peuvent lui donner un coup de main s’il en a besoin, en outre, ça permet aussi de faire la concurrence, ainsi, ça donne le courage pour mieux travailler (ce dernier point n’est pas vrai pour tout le monde, il y a certains autres qui sont gênés dans un climat pareil, et passent leurs temps à jouer).
• Est-ce qu’on doit avoir des connaissances en informatique?
Personnellement, avant de choisir l’ESI, je n’avais pas une grande idée sur l’informatique, mais j’aimais ce truc dont on utilise tous les jours, et qui s’appelle ‘ordinateur’, j’aimais découvrir sa magie, et savoir qu’est ce qu’il cache derrière ces très belle couleurs sur l’écran, maintenant, après avoir plus de connaissances dans ce domaine, je ne regretterai jamais mon choix, parfois, il me semble que je peux vivre dans deux mondes différents, à chaque fois que le monde réelle m’ennuie, il me suffit de m’entrainer dans un autre monde magique appelé ‘informatique’.
• Après choisir l’ESI:
Dans ce paragraphe, je vais essayer de raconter mes premiers jours à l’ESI.
Le samedi 10 séptembre 2011, je suis venu avec mon ami et mon frère à la cité universitaire, c’était mon premier jour, là, je me suis senti enfermé dans une autre place de notre monde dont je pensais qu’elle n’existait pas, une grande vague de stress m’a envahi, je me suis senti seul, maintes questions sont formés dans ma tête, pourquoi j’ai fait ce choix? Quelle est la raison pour laquelle je suis là très loin d’où je dois y être? Qu’est ce que je peux faire maintenant? Est-ce que je peux faire un jour confiance en ces gens dont je ne connais même pas?
Le lendemain, c’est la rentré, j’ai vu beaucoup de figures qui paraient bien plus stressés que moi, j’ai vu encore d’autres qui sont plus calmes et plus confiants, j’ai commencé à faire connaissance avec ces gens là et découvrir leurs mentalité, mais oui, ils sont formidables, cools, ils savent bien parler et échanger leurs idées, ils savent convaincre et penser.
Notre première séance était d’analyse mathématique, c’est un peu différent de ce que nous savons comme mathématique, c’est plus puissant et plus difficile, mais c’est aussi plus impressionnant.
Après passer quelques jours, je me suis habitué, ce n’était pas difficile comme je pensais, c’est peut-être grâce aux très bons camarades, on s’est toujours aidé.
Dès ces premiers jours, on a pu commencer à faire nos premières connaissances avec le monde d’informatique, je me suis senti follement intéressé, on a commencé à comprendre la logique et le fonctionnement de l’ordinateur, il me parait auparavant impossible de pouvoir saisir la moindre idée sur ces trucs, ça me rappelle d’un jour de mon enfance, on avait à notre école de primaire un homme qui fait les jeux de la magie, waw, il parait un homme anormale car il fait des trucs vraiment bizarres, mais après qu’il nous a expliqué ses méthodes et ses astuces, on a compris que même nous on peut le faire avec un simple entrainement.
Maintenant, après passer ma première année préparatoire, je suis très content de pouvoir faire ces nouvelles connaissances dans le domaine informatique et dans d’autres domaines, et aussi faire de très bons amis, dont certains sont très intimes.
 

عن الكاتب

DZostad Website

التعليقات



جميع الحقوق محفوظة

موقع الأستاذ الجزائري : الموقع الاول للدراسة في الجزائر